Vous êtes ici : Accueil Entreprise 180 ans d'expérience et compétence TTL de 1950 à aujourd'hui
En 1951 Hans Stössel devient le nouveau Président du Conseil d’Amministration. Sous sa direction l’entreprise rajeunit la machinerie dans les années cinquantes. En 1958 la production travaille à pleine capacité.
Les années soixantes commencent prometteusement. La capacité de production est exploitée et la machinerie est constamment modernisée, particulièrement le tissage de toiles de feutres (1964).
En 1970 la maison cesse la production des articles peu rentables. En contrepartie on acquérit dans les prochaines années à venir trois nouvelles machines d’aiguilletage pour la production de média filtrants afin de satisfaire la demande accélérée. Malgré la récession, cette demande en filtres continue à montrer une tendence croissante. Au début de l’année 1979, l’ingénieur diplômé Manfred est appelé Directeur; dans la même année encore la société anonyme est transformée dans une société à responsabilité limitée.
En 1985 la société mère Dollfus & Noack S.A. vend la majorité de sa part à une société de participation financière, qui a été fondé majoritairement par Manfred Jaehn et des cadres. Ensuite cette nouvelle société acquérit 100% des parts de TTL et plus tard Manfred Jaehn devient leur seul associé. En 1992, TTL se concentre exclusivement au dévelopment, la production et la vente de feutres aiguilletés à différents usages techniques.  Les média filtrants pour le dépoussiérage industriel représentent l’activité principale. En plus, on fabrique des garnitures textiles pour les blanchisseries industriels et des feutres pour autres applications industrielles.
En 1997 Manfred Jaehn cède ses parts à un groupe suédois. À cause des décisions erronées prises par le management à l’étranger, le groupe subit des difficultés pécuniaires et se brise.
En 2001 Manfred Jaehn rachète l’entreprise, conjointement avec autres membres de sa famille. Quattre ans après, il y a une génération alterne: Manfred Jaehn cède sa majorité des parts de la société à son fils Roland Jaehn, qui avance à la gestion de TTL à coté du gérant ancien Thomas Lais.
En 2006 TTL investit dans une nouvelle ligne d’aiguilletage, qui permet la production d’une large gamme d’articles différents. Le but c’est de conquérir de nouveaux marchés outre les secteurs principaux filtration et blanchisserie.
Durant les annés 2015 à 2018 TTL a investi dans plusieurs nouvelles machines. Une ligne d'enduction, une ligne d'aiguilletage à haute vitesse ainsi qu'un système multifonctionnel de coupe ont été installés. Le tout a élargi le spèctre de production et aggrandi l'intégration verticale dans les ségments de marché existants. Des opportunités ultérieures se présentent pour la fabrication de nouveaux articles et l'accès à des nouveaux marchés de feutres aiguilletés et non-tissés à usages techniques devient possible.